EUROBIKE

Contacts

Sandra Janjanin
Sandra Janjanin
Responsable de projet
+49 7541 708-413
+49 7541 708-2413
Kathrin Ruf
Kathrin Ruf
Responsable de projet
+49 7541 708-412
+49 7541 708-2412
Stephan Fischer
Stephan Fischer
Coordinator Visitor Service
+49 7541 708-404
+49 7541 708-2404
Kommunikation
Kommunikation
+49 7541 708-307
+49 7541 708-331

La vague électrique s’attaque aux Alpes

Transalp en E-Bike – La branche du tourisme voit ici un gros potentiel

Une traversée des Alpes, à pied ou en bicyclette, compte parmi les entreprises les plus impressionnantes au plan paysage, mais représente également un énorme défi au plan sportif. En E-Bike, la Transalp devient une expérience de voyage fascinante, même pour les moins sportifs.


Plus de plaisir, moins de douleurs : voilà l’impression que décrivent beaucoup de ceux qui ont pour la première fois enfourché un E-Bike. Quand on le souhaite, il est tout à fait possible de se dépenser sportivement avec un E-Bike, tout en conservant toutefois l’option de combiner par simple appui sur une touche la force et l'endurance des propres muscles et la puissance du moteur électrique et de la batterie dans les côtes particulièrement raides et les longues montées. Autre révélation : avec l’assistance électronique, on fait plus de kilomètres dans le même temps. À la fin de l’excursion, même les cyclistes en E-VTT ont le sentiment d’avoir réalisé des performances sportives, mais avec nettement plus de kilomètres journaliers au tachymètre.


Avec ces propriétés, l’E-VTT est lui aussi approprié pour les tours à travers les Alpes. Depuis qu’Uli Stanciu, fondateur et éditeur pendant de longues années du magazine « Bike », a lancé cette tendance au début des années 1990 avec quelques pionniers de la scène E-Bike, des douzaines de nouvelles routes pour cyclistes ont été explorées dans les Alpes. Dans la branche du tourisme, le thème de la Transalp est également depuis longtemps un best-seller, avec une offre conséquente : chez les proposeurs spécialisés, on a par exemple la Transalp Light guidée, ou les variantes hyper difficiles avec des dénivellations de plusieurs milliers de mètres par jour. On peut bien sûr choisir aussi une Transalp pour gourmets au cours de laquelle les participants courent l’aventure sur la selle de leur vélo pendant la journée et se relaxent le soir dans des hôtels haut de gamme et des restaurants étoilés.


À l’avenir, on trouvera jours plus souvent une Transalp en E-Bike dans les catalogues des agences de voyage. Des offres dans ce sens de nombreux proposeurs en sont encore à leurs débuts. Chez Alps Bike Tours, un des leaders du marché dans ce segment, deux Transalps seront proposées pour la première fois cette année, à l’intention des E-Bikers. En comparaison : au total, les guides de Alps ont accompagné cette année plus de cent groupes de cyclistes dans les Alpes.


Dans les régions touristiques, le vélo à assistance électrique dans les Alpes est également considéré comme un thème d’avenir prometteur. Comme au Kronplatz, dans le Tyrol du Sud, le partenaire touristique du salon professionnel Eurobike et lieu de manifestation des Eurobike Media Days de cette année : « En général, les longues excursions en VTT sont de plus en plus appréciées. Les E-Bikes élargissent de manière significative ce groupe cible, car ils permettent aux cyclistes un peu moins entraînés de parcourir de plus longs trajets. Les cyclistes découvrent d’autre part de nouvelles routes, car ce groupe-cible ne recherche pas toujours les parcours sur sentiers, très difficiles au plan technique, mais au contraire des routes attrayantes pour lesquelles un E-VTT n’est pas impérativement requis », explique Artur Costabiei, directeur du Tourismus-Verband Kronplatz.


L’E-VTT est un thème important à l’Eurobike, le salon-phare de l’industrie internationale de la bicyclette, du 30 août au 2 septembre, à Friedrichshafen. 1 400 exposants à l’Eurobike présentent les tendances innovantes en matière d’équipement pour la saison à venir, le tourisme en E-Bike étant également représenté dans le programme cadre du salon professionnel. Exemple l’Eurobike Travel Talk, au cours duquel des experts de tourisme s’échangeront, le 1 er septembre, à propos des nouvelles tendances pour les vacanciers en vélo. Pour les férus de vélo, la manifestation spéciale « Holiday on Bike », qui a lieu le 2 septembre, la journée ouverte au public de l’Eurobike, est particulièrement intéressante : environ 70 exposants du segment du tourisme y présentent des idées de vacances pour l’été de la bicyclette 2018.


Les trois premiers jours du salon sont réservés aux visiteurs professionnels. Le dernier jour du salon (samedi, 2 septembre), l’Eurobike Festival Day ouvrira également ses portes au public intéressé par la bicyclette. L’entrée coûte alors 14 euros pour toute la journée. Vous trouverez plus amples informations sur le programme aux adresses www.eurobike-show.com , www.eurobike-festivaldays.com et www.facebook.com/eurobike.tradeshow .

Top