EUROBIKE

Contacts

Sandra Janjanin
Sandra Janjanin
Responsable de projet
+49 7541 708-413
+49 7541 708-2413
Kathrin Ruf
Kathrin Ruf
Responsable de projet
+49 7541 708-412
+49 7541 708-2412
Stephan Fischer
Stephan Fischer
Coordinator Visitor Service
+49 7541 708-404
+49 7541 708-2404
Kommunikation
Kommunikation
+49 7541 708-307
+49 7541 708-331

EUROBIKE prend un nouveau départ

Un salon en évolution : EUROBIKE 2017 associe B2B et « Festival Day » – L’édition 2018 ouvrira ses portes le dimanche 8 juillet et sera entièrement professionnelle

Les salons se suivent et ne se ressemblent pas. Dès la fin de la 25e édition, l'équipe d’Eurobike a entrepris la mise en œuvre des changements prévus pour faire évoluer la manifestation. Après avoir arrêté le calendrier 2017 (du mercredi 30 août au samedi 2 septembre, jour de clôture et « Festival Day »), les organisateurs viennent à présent d’annoncer la date d’Eurobike 2018, qui débutera le dimanche 8 juillet. Sa durée - trois ou quatre jours - sera fixée prochainement en concertation avec les exposants. Le salon s’adressera alors uniquement aux professionnels. « Le marché du vélo est en pleine évolution, sa chaîne de valeur est en recomposition. En avançant sa date, Eurobike se repositionne et consolide son rang de référence mondiale pour les tendances et les nouveautés. Notre nouvelle formule est bien accueillie par nombre d'acteurs du marché, mais elle demande suffisamment de préparation pour permettre à chacun de s’organiser en conséquence », déclare Klaus Wellmann, gérant de la société organisatrice Messe Friedrichshafen.


Et Stefan Reisinger, responsable du département Eurobike, d’ajouter : « Il ressort de plus en plus nettement des nombreux entretiens que nous avons eus avec les fabricants, qu’ils soient ou non exposants actuellement, les vélocistes et la presse, que l’émiettement du secteur en microsalons et en salons d’affaires, s’il devait se poursuivre, ne serait pas une formule d’avenir. Nous avons décidé, dans le cadre d’une vision stratégique à long terme, de réviser en deux étapes la formule d’Eurobike, afin de renforcer son rôle de moteur de l’innovation au sein de la filière mondiale du vélo. »



Eurobike 2017 : 4 journées mêlant B2B et B2C – Nouveau : les Journées de la presse auront lieu au Plan de Corones (Italie)

L'édition de 2017 commencera le 30 août. Les trois premières journées seront comme à l’habitude réservées aux échanges entre professionnels. La dernière journée, le samedi 2 septembre, sera celle du « Festival Day » et s'adressera à tous les mordus de la petite reine, auxquels elle fera revivre les thèmes marquants de 2016. « Du fait de la durée plus courte du Salon, il n’y aura plus à choisir entre deux formules de réservation. L’édition 2017 offrira de nouveau toute une série de possibilités d’essais le long de l’axe B », annonce Dirk Heidrich, le chef de projet.


Les troisièmes Journées de la presse (Media Days) vont quant à elles changer de décor. Ces trois jours consacrés au test des nouveautés auront lieu aux dates habituelles, du 27 au 29 juin 2017, au Plan de Corones, dans la région italienne partenaire d’Eurobike du Haut-Adige. Les fabricants de vélos à vocation sportive pourront présenter de bonne heure à la presse spécialisée du monde entier, qu’elle soit traditionnelle ou en ligne, leurs nouveautés de l’année-modèle 2018 dans le cadre prestigieux et ensoleillé des Dolomites. Lors de sa dernière édition, cette manifestation avait attiré 210 journalistes spécialisés originaires de 20 pays, venus à la rencontre de 27 marques.



Eurobike 2018 ouvrira ses portes le dimanche 8 juillet

Un autre changement important dans la formule d’Eurobike 2018 sera sa date, avancée au dimanche 8 juillet. Sa durée - trois ou quatre jours - sera fixée prochainement en concertation avec les exposants. À partir de 2018, le salon ne s’adressera plus qu’aux professionnels. Susanne Puello, directrice générale du groupe Winora, approuve ces décisions : « Le groupe Winora salue la décision d’avancer la date d’Eurobike à partir de 2018 et sera au rendez-vous sans aucune restriction et avec sa gamme complète de produits. Sa marque Haibike, leader du vélo électrique, sera elle aussi présente à Eurobike 2017. » Le directeur général de FSA, Claudio Marra, va dans le même sens : « Nous sommes convaincus de la nécessité d’avancer Eurobike. Septembre est trop tardif, compte tenu de l’organisation actuelle de nos activités. Les nouveautés, vélos et composants, sont déjà sur le marché ou ont déjà été présentés lors d’autres manifestations ou dans la presse. Du coup, nous passons à côté des avantages qu’offre Eurobike en termes de présentation des nouveautés. Nous sommes de chauds partisans de la nouvelle formule et nous n'hésitons pas à le dire. » « Nous sommes en faveur d’une présentation générale des nouveaux produits à Eurobike. Avancer sa date en 2018 sera l’occasion de réunir de nouveau en plus grand nombre les acteurs qui comptent sur le marché. Beaucoup des discussions que nous avons menées le confirment », déclare Klaus Wellmann, le gérant de la société organisatrice. L’objectif est clair : Eurobike a pour vocation de devenir le pôle où toutes les marques qui comptent viendront dévoiler leurs nouveautés devant l’industrie, le commerce et la presse. Pour cette raison, Eurobike 2018 sera réservé aux professionnels et ne n’adressera plus aux particuliers. Stefan Reisinger : « En annonçant dès maintenant la date de l’édition 2018, nous permettons à la filière du vélo de faire le point, de s'organiser et de prendre les dispositions nécessaires pour se préparer à un salon qui, à l’avenir, aura lieu nettement plus tôt. Nous sommes bien conscients que cela crée quelques difficultés à certains acteurs du marché. Mais pour la filière, c’est l’occasion de faire preuve d’une cohésion retrouvée. Quant à nous, nous réaffirmerons notre rôle de plateforme où se font les synergies entre l’industrie, la distribution et la presse. »


Pour relever les défis qui se posent actuellement, la Fédération allemande des vélocistes (VDZ, Verband des Deutschen Zweiradhandels) plaide en faveur d’un lieu unique où se rassembleraient les forces vives de la filière. Dietmar Knust et Tobias Hempelmann, respectivement président et membre de son conseil d’administration, déclarent : « Pour les vélocistes, une telle itinérance est pratiquement ingérable. Sillonner l’Allemagne de juillet à septembre pour faire des douzaines de microsalons, qui sont en fait organisés dans un but de communication, c’est faisable. Mais en saison, il n'y guère de vélociste qui puisse se le permettre, que ce soit pour des raisons de temps ou de personnel. Tous ces microsalons et tous les abstentionnistes qui ne viennent pas à Eurobike nuisent à l’ensemble du secteur ! Alors que d’autres branches aimeraient tant avoir un grand rendez-vous de ce genre ! C’est pourquoi la VDZ se prononce clairement pour que l’on continue, à l’avenir, à rassembler les forces vives du secteur à Eurobike. Un site unique garantit une présentation générale des nouveaux produits du secteur. »

S'abonner maintenant

et ne plus passer à côté des principaux thèmes et informations


Inscription

Top